Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 18:35

Je tenais à témoigner ma reconnaissance à tous ceux qui consacrent du temps et mettent à disposition leur "créations" et "ressources" gratuitement sur le web ! Je crois que c'est l'une des plus belles réalisations qui justifie pleinement l'existence d'Internet... (cette notion de partage "sans intérêt").

Cela me fait penser qu'un nouveau rapport à la propriété se dessine : si je mets à disposition mes contenus, mes savoirs, mes réalisations, gratuitement, quelque part je conçois qu'ils ne m'appartiennent plus... qu'ils deviennent la propriété de chacun... L'émergence de nouvelles formes de licences telles la licence GPL/GPU ou la licence creative commons témoignent pourtant du besoin de réglementation, même léger et du fait qu'il existe certaines limites, parfois à ne pas dépasser.

Ce qui m'inquiète par ailleurs, c'est que certains utilisent à des fins commerciales (avec l'idée de valeur ajoutée apportée) ces ressources gratuites, ce que l'on pourrait considérer comme du détournement . L'autre dérive est celle de la perte de valeur liée aux différentes choses que peuvent être un logiciel, un objet, une oeuvre d'art avec la frénésie du tout gratuit, les abus qui s'y trouvent liés (qui nous aura valu en France la loi DADVSI) et un rapport à l'appréciation des différents éléments qui nous sont proposés.

Comment réussir à "éduquer" justement en donnant les bons repères et les bonnes valeurs, afin que puissent co-exister les mondes du gratuit et du payant en bonne intelligence, en sachant apprécier à sa juste valeur le don et le travail...? Je pense que dans le brouillage de plus en plus prégnant des codes de nos sociétés, il faut savoir anticiper correctement les conséquences (et agir en apportant des propositions - je ne dis pas solutions), surtout ceux qui possèdent la vision la plus globale possible, contrairement à ceux qui ne voient que la partie émergée de l'iceberg.

J'entends par là, que rechercher du gratuit à tout prix entraîne parfois le vol, que rechercher le plus bas prix cautionne parfois des systèmes de production abusifs (exploitation d'enfants, délocalisations, ...) et surtout souvent une baisse générale de la qualité des produits avec une recherche de plus en plus importante du profit aussi bien du côté client que du côté producteur (qui à force de chercher à augmenter ses marges en arrive à mettre parfois en péril la sécurité des personnes/de l'environnment et le respect simplement dû à l'humain).

On assiste à un paradoxe suprenant : la société de l'information qui offre à une plus grande quantité de personnes l'accès à l'information et aux savoirs (même s'il faut beaucoup trier) est en même temps la société des loisirs (à outrance parfois au point que l'on ne sait plus assez bien travailler) et du superficiel ("jeunisme" et "fashionistas"). Soit nous sommes tous un peu schyzophrènes, soit la société se découpe en 2 parties (sûrement inégales) entre ceux qui savent (pour l'avoir cherché) et ceux qui ne veulent pas savoir [bien sûr, il y a ceux qui ne savent vraiment pas, mais ils ne sont pas utiles à mon raisonnement].

Et l'on retrouve la même chose sur le Net, finalement, ce qui montre bien que l'outil devient le reflet de l'usage qu'on en fait...

Partager cet article

Repost0

commentaires

A Propos De L'auteure

  • : Le blog CréaTif : Création, Culture, Communication, Emploi, NTIC et Sociologie
  • : pensées, paroles et actions d'une CréaCtive ! Création et développement de votre image artistique, professionnelle et personnelle, grâce à une expérience de 25 ans dans les secteurs de la Communication et de la Culture...
  • Contact

Retrouvez-moi aussi sur :

reseaulution.JPG
 bandeaufee.JPG

Rechercher

Ma présence sur le web