Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 06:00
reprise de mon article sur facebook


Jusqu'à la dernière minute j'ai hésité... J'avais le choix entre un programme télé "digne" d'un 31, aller boire un verre dans un bar branché ou chanter toute la nuit dans un karaoké, mais finalement, me rappelant encore ses tatouages sur son dos, je me suis dit que j'allais quand même voir de moi-même ce que donnait Jonathan Lambert sur scène.

Le Bataclan est une scène mythique que je vénére depuis que j'ai eu la chance d'y voir Jean-Jacques Goldman... la concurrence était donc rude et Jonathan en avait bien conscience. D'ailleurs, pour nous mettre dans l'ambiance, il nous rappelle qu'avant tout ça, l'endroit était LA boulangerie dans laquelle ses parents se sont rencontrés.

Avec un humour TRES décalé, frisant parfois la faute de goût (mais très assumée : d'ailleurs, il a la gentillesse de reconnaître qu'il y a 3 moments critiques dans son spectacle), Jonathan Lambert surprend pour deux raisons : d'une part, il est vraiment tout petit et le décor impressionnant derrière lui ne fait qu'amplifier le contraste ; d'autre part, il possède un naturel très engageant qui laisse croire qu'il est parfaitement décontracté sur scène, et il a su mettre instantanément le public dans sa poche (et pas seulement parce que celui-ci était déjà guilleret en ce soir de réveillon ;).

Âmes sensibles s'abstenir : certains passages sont fortement déconseillés si vous avez mangé avant d'y aller... Au-delà des choix de textes, co-écrits avec Arnaud Lemort (avec un nom pareil, tout à coup tout s'explique ;) et des partis-pris de mise en scène, une chose est évidente : Jonathan Lambert est capable d'incarner n'importe quoi - y compris un arbre qui pousse - avec une véracité déconcertante. Ce qui est impressionnant, c'est la capacité d'imaginer Jonathan Lambert en femme bien qu'il porte un smocking : ses attitudes longuement répétées tout au long de ses sketches sur "On n'est pas couché" l'ont sans doute aidé à si bien maîtriser le langage du corps version féminine...

J'avoue qu'il est difficile de juger un spectacle qui a été rôdé dans une autre salle et réadapté "sauvagement" au Bataclan, avec le stress d'un nouveau décor, le poids à la fois du mythe de la salle et la contrainte d'un soir de réveillon.

Mon passage préféré restera sans doute la proposition de se faire rembourser si l'on acceptait de prendre une douche avec lui ; mais bien qu'ayant été la seule candidate, je suis resortie aussi sèche qu'à l'entrée... et pourtant je n'avais pas été invitée !

En vrai, mon coup de coeur va à l'interprétation magistrale à la guitare de Let it Be... en "shmolok" (le "yaourt" codé de la Mafia italienne). On peut également préciser un certain talent pour les oraisons funèbres, à croire qu'il a commencé, comme tous les bons journalistes, en préparant les nécro des personnalités.

Sinon, je tiens à dire que Jonathan Lambert gère très bien la célébrité : il n'a pas pris la grosse tête et reste très lucide et critique sur son travail, ce qui permet de penser qu'il va être encore capable de nous proposer des délires toujours un peu plus élaborés.

J'espère avoir l'occasion de lui dire en direct pourquoi je l'apprécie tant et ce n'est pas pour son physique de jeune débutant...

Jonathan fait son Bataclan encore pour 2 soirs et a besoin d'être encouragé.. ah oui, j'allais oublier : il est très fort et arrive à vous vendre l'air de rien son double DVD juste avant la fin du spectacle... mais il n'y avait pas de stand à la sortie :)


Le spectacle sera diffusé en direct samedi soir sur France 4.

la page du spectacle sur facebook

Partager cet article

Repost0

commentaires

A Propos De L'auteure

  • : Le blog CréaTif : Création, Culture, Communication, Emploi, NTIC et Sociologie
  • : pensées, paroles et actions d'une CréaCtive ! Création et développement de votre image artistique, professionnelle et personnelle, grâce à une expérience de 25 ans dans les secteurs de la Communication et de la Culture...
  • Contact

Retrouvez-moi aussi sur :

reseaulution.JPG
 bandeaufee.JPG

Rechercher

Ma présence sur le web